Mars 2021 : des divergences derrière la hausse !

2021 démarre sur un premier trimestre globalement positif pour les portefeuilles diversifiés, mais avec beaucoup de divergences et des bifurcations importantes entre classes d’actifs et au sein des catégories d’investissement. Les leaders de la cote de 2020 sont rentrés dans le rang pour faire place aux retardataires et aux valeurs plus cycliques. Plus récemment, ce sont même les segments défensifs qui ont occupé les premiers rangs (rotation et élargissement du marché). Sur le plan régional, l’Europe et le Japon mènent le bal, alors que la Chine corrige assez nettement. Belle reprise de la Suisse qui exprime bien la rotation en faveur des composantes plus défensives. Mentionnons également que les douze derniers mois ont été particulièrement dynamiques en termes de performance (mesurée par l’indice américain S&P500) grâce à une progression historique (la plus forte depuis les années 30) de plus de 75% ! Evidemment, ce rebond massif fait suite au recul marqué des cours en février/mars au moment de l’explosion mondiale de la pandémie, mais il reflète aussi l’optimisme des investisseurs quant à la reprise de l’activité et des bénéfices des entreprises.