Septembre 2019 : début de rotation sectorielle ?
Les marchés de taux prennent enfin une pause ! Après un mois d’août historique avec des baisses de taux significatives, une certaine dose de rationalité est revenue. Certes la croissance poursuit sa phase de décélération, mais la peur extrême n’est certainement pas justifiée. Une nouvelle fois, le mois fut particulièrement animé, voire secoué, par les développements géopolitiques (attentats sur les installations pétrolières en Arabie Saoudite, procédure de destitution contre le Président américain, désaveu de la suspension du Parlement à Londres, poursuites des manifestations de rue à Hong Kong et incertitude totale sur les négociations tarifaires).