Mai 2020 : la reprise boursière se poursuit
La situation économique mondiale est très mauvaise, mais elle présente des signes évidents de stabilisation. Le dé-confinement progressif dans de nombreux pays d’Asie, d’Europe et aux Etats-Unis améliore considérablement les perspectives de croissance mondiale, et supporte les marchés des actions dans leur reprise (initiée le 23 mars). Dans ce contexte, les principaux indices boursiers poursuivent leur redressement : en tête de peloton on retrouve, toujours et encore, les Etats-Unis, mais l’Europe et le Japon ont désormais pris la roue des américains. Sur le plan sectoriel, la polarisation observée dès début avril (préférence marquée pour les « bénéficiaires » de la crise, soit IT, services de communication, pharma, produits de première nécessité essentiellement) s’est poursuivie. On enregistre toutefois une amorce de reprise au sein des valeurs délaissées (cycliques, financières et pétrolières) à mesure que l’activité repart dans le monde.