Mars 2019 : on se laisse porter

Après deux mois très dynamiques pour la majorité des classes d’actifs, mars se caractérise par une « pause pour réfléchir ». Les marchés des actions semblent (enfin) prendre en compte les signes de ralentissement économiques et le tassement des attentes au niveau des bénéfices des entreprises. Les indices boursiers américains font ainsi du sur-place depuis quelques semaines, l’Europe et le Japon guère mieux, alors que l’Asie reprend des couleurs grâce à la Chine.