Déception en novembre pour les optimistes qui attendaient une reprise, ne serait-ce que technique, après les reculs marqués du mois précédent. La vigueur du franc suisse au cours des dernières semaines montre bien que l’envie d’augmenter les risques demeure absente.